Appli mobile ou responsive design que choisir?

Appli mobile ou responsive design que choisir?

Vous souhaitez créer ou refondre une interface numérique et vous hésitez entre une application mobile et un site en responsive design ?

Chaque entreprise est différente et la place du digital varie en fonction de son ADN.

Mesurer la digitalisation de son entreprise, c’est prendre en compte le niveau de compétence des équipes sur les problématiques numériques à résoudre.

Mon équipe est-elle capable de prendre en charge la création d’une application mobile du cahier des charges jusqu’au déploiement ? Ai-je l’assise (financière-humaine-technique) pour mener ce projet ? Quelles seraient les conséquences d’un échec ? Etc.

 

Entre appli ou site en responsive, que choisir ?

Il n’est pas rare de confondre ces concepts alors que leur finalité présente des différences majeures.

Le Responsive Web Design permet d’être accessible via n’importe quel navigateur sur tous les supports et demeure l’expérience mobile la plus populaire (world wide web)..

A contrario, une application mobile n’est disponible que par les stores et s’inscrit dans une logique de marketing de services en lien étroit avec une stratégie digitale bien établie. Faire le choix d’une appli, c’est s’adresser aux seuls (nombreux..) détenteurs de smartphones en comptant sur une notoriété de l’application suffisante pour générer des téléchargements.

 

Pour choisir votre mode de déploiement, posez-vous les questions suivantes :

  • Qui sont mes clients ?
  • Où et comment naviguent-ils sur le web ?
  • Quelles sont leurs attentes Online etc

 

Ne pas opposer des concepts complémentaires

Responsive design et applications mobiles ne sont pas à mettre dos à dos. Choisir l’un plutôt que l’autre est en fait un “faux débat”.

Une étude sur les usages mobile (Médiamétrie 2014) rapporte que près de 70% des internautes utilisent à la fois leur smartphone et leur ordinateur pour naviguer sur le web. Le responsive prend alors tout son sens car il est le dénominateur commun de la navigation multi-support (desktop-tablette-smartphone).

 

L’idée est donc de fournir dans un premier temps une interface adaptée à la consultation smartphone-tablette et disponible via un navigateur.

Fort de cette expérience, vous pourrez consolider les données et accentuer le niveau serviciel de vos interfaces numériques en proposant une application mobile dédiée au contexte de mobilité (itinérance), ou répondant à la tendance du “second écran”.

Tribune par Malabar http://www.ladn.eu

Posted on: 15 mars 2017master

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *