Google+ l’échec tourne au fiasco

Posted on: 9 octobre 2018, by :

Le Wall Street Journal révèle qu’une faille informatique est à l’origine de la fuite des données personnelles de 500 000 utilisateurs de Google+. Le réseau social lancé par la société californienne en 2011 devait concurrencer Facebook. Il n’y est jamais parvenu.

Google a annoncé lundi 8 octobre la fin de Google+, son réseau social décrit comme “l’un de ses plus grands échecs” par le Wall Street Journal, et moqué par une grande partie des médias américains : “Un réseau social dont on peut certainement dire qu’il a existé mais pas beaucoup plus”, selon Gizmodo ; une “tentative de triste mémoire” de concurrencer Facebook pour l’agence Bloomberg ; et même pour le site Techcrunch “une ville fantôme” devenue “un poids pour l’entreprise”.

La décision du groupe californien survient après les révélations du Wall Street Journal sur une faille informatique qui aurait affecté les données personnelles d’au moins 500 000 utilisateurs. La fuite a été découverte en mars 2018 par le Project Strobe, un groupe de travail interne à Google composé d’une centaine d’ingénieurs et d’avocats. Le bug, dont l’origine reste inconnue, aurait permis aux développeurs d’au moins 438 applications d’avoir accès à ces données de 2015 à début 2018.

Le géant de la Silicon Valley a fourni quelques explications via son blog, reconnaissant au passage l’échec de son réseau social lancé en 2011. “Bien que nos équipes d’ingénieurs aient fourni beaucoup d’efforts pour construire Google+, il n’a pas été adopté par le consommateur”, admet le post. Illustration de ce rejet du public : 90 % des sessions restent ouvertes moins de cinq secondes. Google assure toutefois qu’il n’a “pas trouvé de preuve montrant que les données ont été employées de façon inappropriée”. La version professionnelle de Google + restera tout de même active.

Lire la suite (Source : httpss://www.courrierinternational.com/article/internet-google-lechec-tourne-au-fiasco)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'AGENCE MÉDIA EN CONCEPTION WEB QUI VOUS PARLE